Pollution
Humain
Environnement
Economique

Dans une papeterie, à la suite d’un premier départ de feu rapidement maîtrisé sur un stock de papiers et cartons recyclés (PCR), un nouvel incendie se déclare à un autre endroit du stockage. Les caristes donnent l’alerte à 13h10. Le vent du sud, soufflant à 70 km/h, entraine une propagation rapide des flammes à la moitié du stockage soit 4 000 t de PCR ainsi qu’à la voie de chemin de fer de l’usine sur 500 m. Les obturateurs des réseaux d’eaux pluviales sont activés plaçant ainsi le site sur rétention. Les secours établissent un périmètre de sécurité et interrompent la circulation routière ; la voie ferrée Lyon-Marseille est coupée dans les 2 sens. Un sapeur pompier est victime d’un malaise lors de l’extinction. La circulation ferroviaire est réouverte vers 17h15. La zone de production est épargnée. L’inspection des IC se rend sur place le 29/07. Les pompiers terminent l’extinction le 31/07 vers 16 h. Les eaux d’extinction sont envoyées à la STEP du site pour traitement interne ou réinjectées directement en production. Leur analyse est effectuée quotidiennement.