Pollution
Humain
Environnement
Economique

Un affouillement se produit en pied d’une digue de protection côtière, causant l’apparition de 2 cavités. Le 4/03, le gestionnaire comble en urgence les cavités avec des big bags de sable et renforce le pied d’ouvrage avec du béton. Cette réaction rapide permet de limiter les effets de l’endommagement. Des submersions marines de digues de protection côtières se produisent à nouveau au cours d’un évènement tempétueux les 11 et 12/03/2013. A Saint-Marcouf, 25 maisons sont inondées et l’eau monte jusqu’à 1 m. Lors de l’évènement, le département se trouvait en vigilance jaune pour la submersion marine, avec une surcote annoncée de 15 cm. Deux autres digues ont été atteintes (ARIA 43843 et 44161).

La digue dans laquelle une cavité avait été comblée en urgence le 4/03 est renforcée le 19/03 par réalisation d’une semelle ferraillée sur 195 m en pied de digue.