Pollution
Humain
Environnement
Economique

Un feu se déclare vers 16h20 dans un entrepôt de matériel scolaire de 8 000 m² soumis initialement à déclaration (rubrique 1510). Un important panache de fumée noire se dégage et la préfecture appelle à la prudence les automobilistes circulant sur la rocade voisine. Les pompiers évacuent les 25 employés et établissent 4 lances dont 1 sur échelle. Le gaz est coupé. Un mur coupe-feu sépare le bâtiment en 2 cellules de 4 000 m² et protège également la partie administrative. Les pompiers maîtrisent l’incendie vers 20 h, puis restent sur place jusqu’au lendemain matin pour terminer l’extinction et surveiller le bâtiment menaçant de s’effondrer.

La moitié de l’entrepôt, soit 4 000 m², est détruite et 25 employés sont en chômage technique. Le mur coupe feu a permis de sauvegarder la cellule voisine.

Après enquête de l’inspection des installations classées, l’entrepôt contenait moins de 500 tonnes de matières combustibles et son volume est estimé à 76 000 m³. L’entrepôt ne disposait pas de sprinklers mais comportait des dispositifs de désenfumage. Le bâtiment où s’est produit le sinistre fait partie d’un complexe de plusieurs bâtiments. Un ancien employé indique être à l’origine de l’incendie.