Pollution
Humain
Environnement
Economique

Un camion-citerne de 32 m³ de gazole se renverse à 13 h sur la D612. Le chauffeur est indemne, 19 m³ de carburant se déversent au sol et dans les fossés. Des barrages de terre sont réalisés pour limiter l’écoulement, à l’aide des moyens du service départemental des routes. Les secours établissent un périmètre de sécurité et dévient la circulation dans les deux sens avant de dépoter le gazole restant. Le camion est ensuite relevé. Les autorités sanitaires, les collectivités territoriales et les services de l’Etat sont avertis en raison du risque de pollution de l’ILLOUVRE, 24 km en amont d’un point de captage d’eau potable alimentant 23 000 personnes. La circulation reprend à 18 h. Le maire s’est rendu sur place.

En raison de l’infiltration totale des 19 m³ de carburant dans le sol, l’ONEMA met en place un suivi de la qualité des eaux dans l’ILLOUVRE.

La presse évoque une rupture mécanique à l’origine de l’accident. Le propriétaire de la grue utilisée pour le levage souligne le caractère accidentogène des lieux (fréquence élevée d’accidents impliquant des poids-lourds).