Pollution
Humain
Environnement
Economique

Dans une zone agricole, un fermenteur de 22 m de haut et de 17 m de diamètre explose vers 4 h dans une installation de production de biogaz mise en service 2 jours plus tôt. L’installation appartient à une association de 13 agriculteurs (projet de 3 millions d’euros). Le fermenteur, en cours de chauffage, contenait 800 m3 d’eau, 1 700 m3 de lisier de bovins et 1 600 m3 de substrat de fermentation en provenance d’une autre installation de biogaz. Les débris et le lisier sont projetés jusqu’à 200 m, 700 l de fuel se répandent sur le sol à la suite de la rupture d’une cuve. Aucune victime n’est à déplorer.

L’intervention mobilise 75 pompiers, 12 agents d’un groupe d’intervention d’urgence et des policiers. Les pompiers récupèrent l’hydrocarbure et pompent le lisier qui sera épandu dans les champs. Le fermenteur et plusieurs machines sont détruits, des bâtiments proches ont également été atteints ; les dommages matériels sont évalués à 1,5 millions d’euros. Aucune pollution aquatique n’est relevée.

Les causes et circonstances de l’accident ne sont pas connues. Une phase essai avait été lancée 48 h plus tôt et des réglages effectués par un électricien et un mécanicien avaient eu lieu la veille vers 19 h. Les dernières analyses du gaz du 13/12 ne présentaient aucune anomalie. Un témoin affirme avoir vu une boule de feu, d’autres sources évoquent une rupture hydraulique (erreur de dimensionnement lors de la construction).