Pollution
Humain
Environnement
Economique

A 8h40, un camion transportant des GRV d’acides chlorhydrique et sulfurique et 1 t de sulfate de zinc en sacs de 25 kg perd une partie de sa cargaison au niveau d’un pont franchissant la voie ferrée Paris-Strasbourg. Deux GRV de 800 l d’acide sulfurique (H2SO4) sont endommagés et 1 300 à 1 500 l de produit se déversent sur la chaussée puis dans le réseau d’eau pluviale relié à l’ORNAIN. La buse de rejet ayant été obstruée par une crue récente, le produit est contenu.

Les secours établissent un périmètre de sécurité et interrompent les circulations routière et ferroviaire. Les contrôleurs des transports terrestres et les forces de l’ordre qui réalisent des contrôles à proximité du lieu de l’accident se rendent rapidement sur place. Un centre opérationnel départemental (COD) est activé à 9h30, réunissant gendarmerie, pompiers et services déconcentrés de l’Etat en charge de l’environnement et de la santé (DREAL, DDT, ARS).

L’exploitant récupère le produit dans les cuves et les égouts. L’acide restant sur la chaussée est neutralisé avec du carbonate de calcium. L’intervention s’achève vers 17h15. Les trafics routier et ferroviaire sont rétablis après 9 h d’interruption. Une inspection par caméra des canalisations et égouts concernés est programmée les jours suivants et réalisée aux frais du transporteur. Aucune anomalie ne sera décelée.

Un défaut d’arrimage est à l’origine de la déstabilisation du camion aux abords du pont suivie par la chute des GRV.