Pollution
Humain
Environnement
Economique

Lors de travaux de terrassement avec une pelleteuse, un ouvrier sectionne un branchement en polyéthylène vers 10h30 provoquant une fuite de gaz naturel. Le branchement de gaz, soulevé puis étiré, s’est vraisemblablement rompu sous l’effet de ces différentes contraintes. L’opérateur ne se rendant pas tout de suite compte qu’il s’agit d’un réseau de gaz écrase le fourreau de plomb à l’aide d’un marteau. Malheureusement, la fuite de gaz n’étant pas stoppée, une inflammation se produit. L’opérateur est brûlé au visage ainsi qu’aux bras.

Une fois sur place, les secours établissent un périmètre de sécurité entrainant l’évacuation de 3 magasins puis le confinement de plusieurs logements. Le gaz se propage dans des gaines techniques. Le service du gaz coupe la distribution pour 600 abonnés et arrête la fuite. Le dispositif est levé à 13h45.

A la suite de l’événement, la DREAL constate que la Déclaration d’Intention de Commencement de Travaux (DICT) de l’entreprise de travaux publics était périmée. Le branchement incriminé n’était par ailleurs pas repéré sur les plans dont disposait l’entreprise.