Pollution
Humain
Environnement
Economique

Dans un centre de valorisation de déchets, un feu se déclare vers 18h25 dans la remorque d’un poids-lourd contenant 20 cuves de 1 000 l de tensioactif, des pots de peinture et des bidons d’huile usagée ; les flammes se propagent à un tas de 200 t (400 m³) de déchets verts compactés. Le sinistre émet beaucoup de fumées blanches présentant une forte teneur en monoxyde de carbone. Les pompiers protègent en priorité une cuve 6 000 l de fioul et le poste carburant du site. Jusqu’à 5 h, ils étalent les déchets verts en feu pour mieux les éteindre au moyen de 5 lances. Les réseaux d’eaux du site n’étant pas isolés, les eaux d’extinction se retrouvent dans le réseau public et entrainent la mise en alerte de la station de traitement des eaux réceptrice. Le camion, les 200 t de déchets verts, un millier de litres de peinture et d’huile et du plastique sont brûlés. Le maire et un représentant du préfet se rendent sur les lieux. Une surveillance est mise en place jusqu’à 9 h car des fumerolles doivent encore être éteintes vers 7 h.