Pollution
Humain
Environnement
Economique

Dans la zone portuaire d’un dépôt d’hydrocarbure classé Seveso, un marinier constate vers 13h45 la présence d’une tâche d’hydrocarbure autour de sa barge en cours de chargement de fioul domestique. Suspectant une fissure de la coque, il transfère le contenu du compartiment fuyard (volume 118 m³) vers un autre compartiment de la barge ; 150 l de fioul se sont déversés pendant 10 minutes dans la darse où se trouve la barge, provoquant une irisation de 500 m² à 150 m des berges. La darse est reliée au RHIN par un chenal. L’exploitant du dépôt, alerté par le marinier, déclenche son POI et informe l’inspection des IC qui se rend sur place. Il met en place un barrage flottant absorbant autour de la barge. Les services de secours, également prévenus, interviennent à 14h10 avec une quinzaine d’hommes, une cellule mobile d’intervention chimique (CMIC) et des moyens de pompage. Une tentative de pompage de la nappe échoue en raison de sa trop faible épaisseur (< 1mm). Les pompiers disposent alors des plaques de buvard absorbant pour récupérer le fioul contenu par le barrage autour de la péniche. Un bateau du gestionnaire du port fluvial arrive sur les lieux vers 18h20 et pulvérise un produit dispersant sur le fioul qui s'est répandu dans la darse. Cette opération permet de diluer le fioul dans la colonne d'eau, favorisant ainsi sa dégradation naturelle. L'exploitant fait éliminer les plaques de buvard dans un centre agréé.