Pollution
Humain
Environnement
Economique

Lors d’une opération de démantèlement, au sein du laboratoire d’analyses des métaux actifs d’un centre de recherche, un employé d’une entreprise sous-traitante déchire sa tenue de protection ventilée sur un objet métallique saillant. La cellule présentant des risques de contamination et d’irradiation élevés, la blessure de l’employé entraîne une contamination radiologique interne. Les analyses indiquent que l’exposition du salarié a dépassé les 5 millisieverts soit le 1/4 de la dose annuelle réglementaire pour les travailleurs habilités. D’après les services de sûreté nucléaire, les conditions d’intervention du salarié étaient inadéquates et la présence de l’objet à l’origine de la blessure n’était pas prévue dans le mode opératoire.