Pollution
Humain
Environnement
Economique

A 23h20 un jour férié, le gardien d’un site de traitement de déchets signale un départ de feu sur la membrane d’un talus en périphérie de la zone en exploitation. Le chef du site se rend sur place en reconnaissance avec un conducteur d’engin puis appelle les pompiers. L’incendie est maitrisé à 2h30 par un apport de terre avec des engins de travaux publics conduits par les personnels du site et par les lances des pompiers. La zone touchée est ensuite retournée par couche afin d’assurer son extinction complète. Le feu est éteint à 4h30 ; 500 m² de membrane en PEHD sont endommagés. L’exploitant fait appel à des entreprises externes pour reprendre la partie de membrane endommagée ; les dégâts sont estimés à 25 keuros. L’inspection des installation classée est informée le lendemain matin. D’après l’exploitant, l’incendie serait dû à la présence d’une source chaude dans les déchets qui se serait progressivement consommée.