Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 7h30, un ensemble routier circulant sur la RD952 et transportant un conteneur-citerne avec 24 t d’acide formique se couche dans un fossé. Le conducteur est indemne mais une fuite est détectée au niveau de trou d’homme de la citerne. Le dispositif d’assistance TRANSAID est activé et la CMIC et la cellule anti-pollution des secours se rendent sur les lieux situés dans un périmètre de protection d’un captage d’eau potable. La circulation est interrompue. Les pompiers établissent une lance en protection, mettent en place un périmètre de sécurité puis installent un obturateur sur le trou d’homme. Ils prévoient de vidanger à moitié la citerne puis de relever le véhicule avant de terminer le dépotage. Vers 13 h à l’issue de la 1ère phase, une société spécialisée tente sans succès de relever le conteneur-citerne dont la structure métallique cède. Le dépotage se poursuit et l’ensemble est relevé vers 16 h puis évacué. La circulation est réouverte vers 18 h. La dizaine de litres d’acide formique qui s’est écoulée de la citerne ne devrait pas avoir d’impact sur la qualité des eaux souterraines selon les services en charge de la surveillance du captage. Un élu s’est rendu sur place.

L’accident s’est produit lors d’un croisement avec autre camion sur cette route étroite interdite aux poids-lourds. Selon la presse locale, le conducteur était à la recherche de son itinéraire.