Pollution
Humain
Environnement
Economique

Une fuite d’un débit estimé à 14m³/h est identifiée vers 7h30 au centre de supervision d’un saumoduc (pression 30 bar ; DN 350 ; année de mise en service 1966). Des appels de voisinage entre 7h45 et 8h30 permettent de localiser la fuite à Vourey. Cette dernière se matérialise par un jet de saumure de 10 à 14m de haut.

Les vannes d’isolement sont fermées à 8h40. Selon les pompiers, 50 m³ de saumure auraient été rejetés puis absorbés par le sol sur 200 m². Une trentaine d’arbres fruitiers serait touchée. Une corrosion bactérienne serait à l’origine de l’événement. Une expertise est réalisée et le tronçon incriminé est remplacé.