Pollution
Humain
Environnement
Economique

Un ensemble routier transportant 22 000 l de gazole, 9 000 l d’essence sans-plomb 95 et 2 000 l d’essence sans plomb 98 se renverse vers 10h30 dans un virage à angle droit et sectionne un poteau d’incendie. Le conducteur blessé est hospitalisé et 500 l de carburant qui fuient du réservoir du véhicule tracteur, sont entraînées avec l’eau sortant du poteau incendie vers le réseau d’eaux pluviales se déversant dans le CHER. Des suintements d’hydrocarbures sont également détectés au niveau des trous d’homme de la citerne renversée.

Les secours établissent un périmètre de sécurité de 50 m, obturent le réseau eaux pluviales, installent des rétentions sur la chaussée et répandent un tapis de mousse autour de la citerne. Des barrages flottants et des produits absorbants sont mis en place sur le CHER après constat d’irisations. Une station de pompage d’eau potable est préventivement arrêtée. Les services administratifs concernés sont informés.

Le dépotage de la citerne débute vers 17h15 après l’élargissement du périmètre de sécurité à 150 m et la coupure temporaire des alimentations en eau et électricité de 50 foyers et de téléphone pour 70 familles. Plusieurs familles évacuées sont hébergées dans des locaux communaux. Le transvasement des hydrocarbures s’achève vers 23 h et le véhicule est relevé.

L’arrêt sur plusieurs jours de l’une des stations de pompage voisine n’aura pas de conséquences sur l’alimentation du réseau.

Selon le transporteur, l’accident est dû à une vitesse inadaptée du véhicule. En août 2009, des riverains avaient alerté par écrit le maire sur le passage fréquent de poids-lourds dans cette étroite rue en pente.