Pollution
Humain
Environnement
Economique

Une combustion vive se produit lors de la granulation manuelle d’une composition pyrotechnique à base de zirconium et de minium. La composition est empâtée par une solution nitrocellulosique puis passée sur plusieurs tamis, le tout sous hotte. Lorsque l’opérateur récupère les grains de granulométrie trop fine pour les ré-empâter, des frictions provoquent une prise en feu qui se transmet à la paroi légère de la hotte et à la réserve de produit (400 g). L’incendie est circonscrit par les pompiers de l’établissement.
L’opérateur était protégé par un écran en polycarbonate et des gants de cuir, mais il souffre d’un légère brûlure à l’index. Tous les éléments combustibles du poste sont détruits. L’ensemble des équipements du poste étant relié à la terre, l’hypothèse d’une décharge électrostatique est peu probable.
L’exploitant remplace le film en polyéthylène de la hotte par une plaque légère ininflammable et découple les produits explosifs présents au poste. Il augmente la fréquence des remplacements des gants de protection.