Pollution
Humain
Environnement
Economique

L’opérateur procède, derrière un mur de protection, au tamisage et au fractionnement de 300 g d’azoture de plomb pur. Il utilise un tamis vibrant débitant dans une goulotte à deux sorties. La première explosion se produit à la mise en route du tamis ; elle est suivie de deux autres nettement décalées dans le temps correspondant à l’explosion des produits en attente. Un défaut de l’outillage (choc, friction ou électricité statique) serait en cause ; un nouvel équipement pour tamiser et fractionner l’explosif était à l’essai. Le tamiseur est détruit, la cloison soufflable de la cellule est à remplacer. La conception du nouvel outillage sera revue pour :
· Limiter la hauteur de chute des cristaux d’explosif à 20 cm maximum,
· Rendre conducteur tous les éléments de l’outillage
· Placer tous les éléments au même potentiel
· Adoucir la surface de réception de l’explosif.
Un découplage des produits explosifs du poste est mis en place.