Pollution
Humain
Environnement
Economique

Une fuite de 24 kg de chlorure d’hydrogène (HCl) anhydre se produit vers 16h30 dans une usine chimique (produits organiques). Dans l’atelier, l’opérateur charge un réacteur de synthèse à partir d’une bouteille de 37 kg de chlorure d’hydrogène anhydre liquéfié. La bouteille se trouve à l’extérieur de l’atelier. Le flexible se rompt, entraînant l’émission à l’atmosphère de 24 kg d’HCl gazeux (14 m3). 6 personnes du site sont incommodées. Le POI est déclenché ; en 10 minutes, le personnel d’intervention de l’usine (ESI) s’équipe et isole la fuite par la fermeture du robinet d’arrêt de la bouteille. Celle-ci est également arrosée pendant l’intervention ; les 3 m³ d’eaux d’abattage sont confinés sur le site et dirigés vers la station de traitement des effluents. Le SDIS dépêche sur place un véhicule de secours et d’assistance à blessés (VSAB) et les 6 personnes incommodées sont hospitalisées pour complément d’analyse. Elles sortent dans la soirée.

Le flexible endommagé est en téflon armé (inox tressé) avec une pression de service de 70 bar (PS/PE = 70/105 bar) et s’est rompu à 37 bar (pression utilisée habituellement dans l’atelier) pour une cause encore inconnue (corrosion du pas de vis de l’embout ?). Il avait été installé la nuit précédente. Aucun flexible de remplacement n’étant en stock, il avait été prélevé dans un autre atelier, sur une installation similaire mais fonctionnant à plus basse pression (5 bar). Sa mise en service n’avait pas été tracée.

Avant la fermeture annuelle, l’exploitant contrôle des flexibles de gaz dangereux et revoit les conditions de mise en oeuvre de l’HCl dans l’atelier (flexible neuf et tracé, travail à 5 bar, suivi renforcé des opérations). A moyen terme, l’exploitant mettra en place une politique de suivi de tous les flexibles de fluides dangereux, y compris les embouts, incluant une procédure de stockage lorsque ceux-ci ne sont pas utilisés. Il étudie la mis en place d’une tuyauterie rigide entre la bouteille et le détendeur et d’un rideau d’eau sur l’installation de dépotage. Il améliore la gestion des stocks pour avoir des flexibles pré-équipés disponibles.