Pollution
Humain
Environnement
Economique

Une déflagration se produit dans une usine chimique lors d’une synthèse de triacétoxyborohydrure de sodium dans un réacteur de 5 300 l. Vers 17h30, l’opérateur constate le bouchage de la tuyauterie d’introduction d’acide acétique. Après avoir ouvert le trou d’homme, avec une perche en bois, le chef d’atelier fait tomber la stalactite d’acide acétique solidifié dans le réacteur : une déflagration brûle alors gravement au visage le chef de poste.

La déflagration résulte de l’inflammation de l’hydrogène produit à la suite d’une chute de la stalactite d’acide acétique, la quantité maximale d’acide acétique ainsi introduite dans le réacteur est estimée par l’exploitant à 3 kg ce qui a conduit à la formation de 100 g d’hydrogène dans ce réacteur de 5 300 l. L’accident n’a pas de conséquence sur l’environnement et sur les autres installations de l’atelier.