Pollution
Humain
Environnement
Economique

Une coulée de verre non désirée se produit vers 9 h au niveau de l’un des fours d’une verrerie. Cet événement survient lors de la vidange d’un four en vue de sa réfection partielle. Cette intervention, sous-traitée à une société spécialisée, débute vers 5h20 et se déroule normalement avec l’évacuation du verre en fusion depuis le four vers la rétention située en contrebas à l’extérieur d’un bâtiment. La maîtrise de la coulée est assurée par le réglage du débit de verre sortant des 2 trous de coulée réalisés dans le bas de la cuve du four.

Vers 7 h, un premier incident se produit après décision d’augmenter le débit de coulée de verre qui provoque l’enverrage de la goulotte servant à canaliser le flux vers la fosse de rétention ; cet enverrage résulte d’un flux de verre trop important au regard du dimensionnement de la goulotte, le flux de liquide passant alors par dessus cette goulotte. L’incident est rapidement maîtrisé par les équipes de la société spécialisée en positionnant un bouchon pour arrêter la vidange du four. L’opération de vidange reprend après évacuation du verre dans la goulotte et réchauffage des points de coulée pour fondre le verre solidifié.

Cependant, une difficulté est rencontrée pour enlever le bouchon obstruant l’un des points de coulée. Un fort débit de verre dans la goulotte ainsi créé ne peut être maîtrisé à temps. Le verre coule hors du système de canalisation le long des parois du four menaçant la structure supportant l’ouvrage. En surveillance permanente pendant l’opération de coulée, les services de secours de l’usine interviennent pour refroidir le verre. Pour disposer de moyens plus importants, le Plan d’Opération Interne est ensuite déclenché à titre préventif.

Les personnels non impliqués dans l’intervention et travaillant dans le secteur du four, sont dirigés vers des lieux sécurisés. Les pompiers complètent le dispositif de refroidissement (arrosage avec de l’eau) du verre en coulée et des structures du four pour garantir leur stabilité.

La coulée est stoppée vers 11 h à l’aide de lances à eau. Aucun blessé n’est recensé, seuls quelques dégâts sur les installations techniques sont observés : alimentation des fluides, gaines électriques. Sur le plan environnemental, 10 m³ d’eaux de refroidissement chargées d’un peu d’hydrocarbures et véhiculées par le réseau pluvial, ont débordé de la station d’épuration du site.

Une fois la situation maîtrisée, la coulée du four reprend en début d’après midi et se termine le 30/05 vers 9 h.