Pollution
Humain
Environnement
Economique

Dans un site de gestion de déchets, un violent incendie se déclare peu après 6 h sur une aire ouverte utilisée pour stocker des fûts de produits chimiques et solvants usagés. Les pompiers signalent des explosions de fûts avec projections dans et à l’extérieur du site. Pour permettre les opérations d’extinction et en raison de craintes de changement de direction du vent, les services d’urgence bloquent la zone industrielle et des portions des autoroutes M6 et M55 proches pendant 6 h. Le feu est éteint dans l’après-midi ; plus de 132.000 litres de produits chimiques ont brûlé.

Le départ de feu est attribué à des inflammations spontanées de batteries au lithium. Ces batteries étaient stockées dans des containers accueillant normalement des déchets cliniques, non étanches à l’eau et inappropriés au stockage de batteries lithium usagées. Le stockage des batteries était réalisé à proximité de diverses matières incompatibles et sans application de règles de ségrégation appropriées (liquides inflammables, produits toxiques, produits corrosifs).

La société est condamnée à une amende 189 keuros pour violations des textes sur la santé et la sécurité : stockage inadéquat de produits chimiques dangereux et formation du personnel insuffisante.