Pollution
Humain
Environnement
Economique

La défaillance d’un compresseur d’aération dans la station d’épuration biologique d’une plate-forme chimique est à l’origine du détournement des rejets aqueux du site dans le bassin de grand sinistre de 15 000 m³ (10 jours d’autonomie). Le POI de l’établissement est activé. Dans la soirée, une solution de substitution est mise en place pour aérer la station de traitement et la maintenir active. Ce fonctionnement de fortune perdure plusieurs jours, et permet de traiter 60 % des effluents tandis que le reste est stocké sans que l’utilisation du bassin de grand sinistre ne soit nécessaire. Des plongeurs interviendront pour identifier la nature du dysfonctionnement du dispositif d’aération. Aucun impact sur l’environnement n’est relevé.