Pollution
Humain
Environnement
Economique

Lors d’un dépotage, 50 l d’acide chlorhydrique en solution à 33 % se déversent en limite des bâtiments à l’extérieur d’une piscine fermée en raison de travaux. Une rupture de tuyauterie est à l’origine de l’accident. Les secours prennent en charge le directeur de l’établissement et le chauffeur du poids-lourd qui ont inhalés des vapeurs. Un périmètre de sécurité de 100 m est mis en place. Un talus de terre et un caniveau permettent d’endiguer la nappe de 15 m² d’acide formée au sol. Après consultation d’un ingénieur chimiste, l’épandage de sable un moment envisagé par les secours est abandonné au profit d’un pompage à l’aide de pompes hydrostatiques ; l’acide est ensuite stocké dans des fûts. Aucun risque de déversement de la substance dans les égouts et de pollution de la RISLE n’est redouté. La police et des représentants de la municipalité se sont rendus sur les lieux.