Pollution
Humain
Environnement
Economique

Un feu d’origine malveillante se déclare vers 2 h sur une semi-remorque de balles de carton compacté stationnée sur la plate-forme extérieure “déchets” d’un entrepôt réfrigéré de produits alimentaires. L’incendie se propage à 50 palettes en bois situées à proximité immédiate puis, par rayonnement, à un stock de 2 400 palettes distant de 4 m. La chaleur du foyer provoque l’explosion de 7 des 25 bouteilles de 13 kg de propane stockées dans un casier distant de 5 m. La société de surveillance alerte l’exploitant et les pompiers à 2h34 ; ils arrivent sur place respectivement à 2h45 et 2h50. Les secours maîtrisent l’incendie en 1h10 à l’aide des RIA et des poteaux incendie du site. Les portes et murs coupe-feu 2 h ont évité la propagation de l’incendie aux bâtiments et les eaux d’extinction ont été recueillies dans un bassin de rétention. L’incendiaire repéré par les caméras de surveillance sera interpellé dans les 48 h par les gendarmes. A la suite du sinistre, l’exploitant éloigne les bouteilles de gaz d’au moins 10 m des stockages de matériau combustible et limite la quantité de palettes stockées en augmentant leur fréquence d’enlèvement. Aucune précision n’est donnée quant aux dommages éventuels subis par les installations de réfrigération mettant en oeuvre de l’ammoniac (NH3).