Pollution
Humain
Environnement
Economique

A 4h, du monoxyde de carbone (CO) s’enflamme dans un four électrique d’une fonderie, causant une explosion de gaz et d’importants dommages matériels. La toiture du four s’effondre faisant jaillir des flammes par l’orifice d’écoulement. Aucun blessé n’est à déplorer ; les dégâts matériels sont estimés à 2 M d’euros. L’exploitant améliore la post-combustion du monoxyde de carbone en insufflant de l’oxygène dans le flux de gaz lorsque la teneur en oxygène dans le four est inférieure à celle de l’air ambiant (21 %). Il installe des alarmes basées sur les concentrations de CO : une pré-alarme à 1 300 ppm ; une alarme stoppant l’alimentation en oxygène et le four (alimentation électrique et opérations de charge) à 2 600 ppm et une alarme d’évacuation du personnel à 4 900 ppm.