Pollution
Humain
Environnement
Economique

Une déflagration liée à une fuite et à l’inflammation immédiate d’hydrogène gazeux (H2) se produit sur une installation de conditionnement de ce gaz. Les opérateurs maîtrisent le feu à l’aide d’extincteurs à poudre BC et arrêtent l’alimentation en H2. L’installation est stoppée et mise en sécurité par inertage à l’azote. Les dommages se limitent à l’arrière du tableau de répartition de l’H2 gazeux sur une canalisation de liaison dotée d’un poste double détente (220 bars-50 bars et 50 bars-3 bars), soit une surface au sol de 4 m². La rupture mécanique de la membrane d’un détendeur sur un tronçon de canalisation comprenant le poste double détente, des vannes d’obturation et des brides de raccordement, est à l’origine de l’accident. Cette canalisation permet d’acheminer l’H2 gazeux détendu de 220 bars à 3 bars vers une zone de mise en condition de semi-remorques.