Pollution
Humain
Environnement
Economique

Un camion-citerne se renverse dans le dépôt de carburant d’un aéroport ; 15 000 l de kérosène (jet A1) se déversent par le trou d’homme endommagé. Voulant éviter une bordure de trottoir, le chauffeur donne un coup de frein ce qui provoque le renversement de la remorque complémentaire. Dans sa chute, elle percute une canalisation d’avitaillement en fuel. Le chauffeur coupe les circuits électriques de son camion, puis donne l’alerte. Les services d’incendie et de secours de l’aéroport (pompiers ) répandent 6 000 l de mousse (eau + émulseur). L’écoulement de kérosène suit le réseau (avaloirs, canalisations, débourbeur/déshuileur). Ces dispositifs étant saturés, le carburant a rejoint le fossé servant d’exutoire aux eaux pluviales. Un bouchon de terre est mis en place à l’extrémité du fossé pour contenir la pollution. Aucun écoulement direct n’a rejoint un cours d’eau. Une entreprise spécialisée pompe le polluant dans le fossé et évacue les terres polluées. Par sécurité, le captage d’eau potable le plus proche est arrêté, l’alimentation étant basculée. Le coût de l’accident est évalué à 250 Keuros. Un bassin de confinement devra être mis en place.