Pollution
Humain
Environnement
Economique

Une bouteille d’oxygène utilisée par les pompiers explose au moment où l’appareil respiratoire est utilisé pour secourir un cycliste victime d’une chute. Les 2 pompiers qui la manipulaient sont brûlés aux mains et aux avant-bras, ainsi que le cycliste lui aussi atteint aux membres. Une enquête est effectuée. A l’ouverture de la bouteille, la chambre haute pression du détendeur passe de 1 à 200 bars entraînant une élévation de la température qui peut atteindre 5 à 600°C. A cette température, tout matériau organique s’enflamme instantanément, notamment en présence d’une concentration élevée en comburant comme l’oxygène. Des grains de poussières ou quelques milligrammes de graisse suffisent à provoquer le coup de feu. Toutefois, les bouteilles d’oxygène utilisées par les pompiers et les SAMU sont régulièrement révisées et toutes les personnes les manipulant formées à ces risques.