Pollution
Humain
Environnement
Economique

Sur une unité de craquage catalytique à l’arrêt d’une raffinerie, un feu se déclare sur un compresseur de gaz craqués. Après la remise en route du compresseur, dont les caractéristiques sont de 3 500 CV, Haute et Basse Pression, un filtre se bouche et une alarme se déclenche sur le circuit d’huile. A la suite du basculement sur le filtre de secours, le mécanicien de quart se trompe d’orifice et dévisse un bouchon sur le filtre ¼ de pouce en service, dont la pression est de 8 bars. La projection d’huile qui se produit inévitablement est transformée en aérosol et s’enflamme au contact des lignes chaudes de la turbine. Le sinistre provoque l’arrêt temporaire des installations. L’origine de l’accident serait dû à diverses anomalies d’organisation: le travail avait été commandé sur simple demande verbale sans permis et l’opérateur n’était pas présent sur les lieux pour indiquer la machine sur laquelle le mécanicien devait intervenir.