Pollution
Humain
Environnement
Economique

Sur une unité de craquage catalytique en marche stable d’une raffinerie, une fuite de propane se produit sur une tuyauterie. Après une période de gel de -25°C à -5 °C, un joint d’une tuyauterie située à 2 m du sol se rompt (la tuyauterie travaille sous une pression de 22 bars). La fuite de gaz est détectable par l’odeur à 200 m. Des rideaux d’eau sont mis en place mais le gel de l’eau sur le sol rend les opérations dangereuses. Le nuage est toutefois confiné par les rideaux d’eau qui le diluent. L’unité est décomprimée à la torche. L’opération initialement menée consistait à remplacer le joint et les tiges filetées déformées, sous faible pression de gaz, sur une bride métallique de 600 Lbs (soit 270 kg). L’accident n’a pas eu de conséquence sur la bonne marche de l’unité.