Pollution
Humain
Environnement
Economique

Un feu se déclare au niveau d’un extracteur de fumées en toiture dans une usine de fabrication de pièces en matière plastique. L’incendie se propage sur la toiture (bac acier + étanchéité bitumineuse) sur 200 m² et atteint un dôme d’éclairage en matière plastique qui fond et met le feu à un stock de cartons. Les secours de l’usine aidés des pompiers attaquent l’incendie en toiture. 58 employés sont incommodés par les fumées et 19 dirigés vers l’hôpital pour des examens complémentaires. Les eaux incendie sont confinées dans un bassin de rétention. Cet incident montre un défaut de détection incendie, ainsi que la difficulté d’intervenir en toiture pour les secours. La politique de sécurité du site est à remettre en cause : il apparaît nécessaire d’imposer à l’exploitant une étude relative à la sûreté de l’installation. Celle-ci devra comprendre une étude générale des dangers de l’installation, une proposition des mesures de prévention et d’intervention à mettre en oeuvre, enfin, la définition de dispositifs de détection et protection incendie complémentaires. Les dommages matériels sont de 21 600 euros et les pertes d’exploitation de 22 400 euros.