Pollution
Humain
Environnement
Economique

A la suite de l’arrachement d’un tube de liaison entre un réservoir d’azote et un bloc de sécurité, un ouvrier est tué et 4 autres sont légèrement blessés. L’installation concernée permet l’ouverture et la fermeture rapide d’une vanne alimentant en air une veine de la soufflerie utilisée lors d’études sur maquettes. Le remplissage en azote s’est effectué à partir d’un cadre de 20 bouteilles à 200 bars et la mise en pression a été réalisée par cycles au moyen du piston de l’accumulateur (pression obtenue par un groupe hydraulique). Le matin de l’incident, le remplissage s’est effectué jusqu’à la pression de 250 bars puis, après une heure d’attente, jusqu’à la pression de service de 315 bars. L’explosion qui arrache le tuyau et le projette dans les airs se produit 10 min plus tard durant le démontage du flexible de remplissage. L’accident a pour origine la fixation du raccord dont le système de sertissage sur le tube n’a pas été réalisé selon les dispositions et dans les conditions prévues par le constructeur.