Pollution
Humain
Environnement
Economique

Dans une usine de matières plastiques, un disque de rupture haute pression éclate sur un réacteur de 16 m³ en fin de cycle de production, contenant des billes de polystyrène déjà formées ; 2 t tonnes de billes propulsées dans l’air retombent sur le sol et les toits à proximité du réacteur. Au moment des faits, la pression dans le réacteur est de 9,4 bars, valeur normale de fonctionnement, le disque étant conçu pour supporter des pressions de 11,4 bars. Le réacteur est arrêté de suite et refroidi. Les opérateurs ferment les caniveaux d’eaux pluviales pour éviter une pollution et récupèrent les billes par balayage. Les disques de rupture sont démontés sur les autres réacteurs et retournés au fournisseur pour essai de destruction. Des disques neufs sont remontés. Le disque en cause, installé depuis 1998, devait être changé fin décembre, lors de travaux de fin d’année. La fatigue est probablement la cause de cet accident. La fréquence du changement des disques est ramenée de 3 à 2 ans.