Pollution
Humain
Environnement
Economique

Un feu se déclare début juin dans un boisseau de 30 m³ de sciures de bois grasses issues des postes de finition et collectées par aspiration. Grâce à l’intervention des pompiers, seule la structure métallique du boisseau est dégradée. Selon l’expertise, l’origine de l’incendie serait un auto-échauffement des sciures dû à la présence d’acides gras (composés oxydables), aux conditions géométriques du stockage (boisseau de 2 m de haut) et aux conditions thermiques le jour du sinistre (25°C) ; de tels risques pourraient être prévenus par un inertage du boisseau ou une réduction du temps de séjour ou de l’épaisseur du dépôt de sciures.