Pollution
Humain
Environnement
Economique

Dans une verrerie, une entreprise extérieure intervient pour démanteler une tour de refroidissement hors service se trouvant à proximité d’une cuve de stockage de fioul lourd. Afin de vérifier la nature des matériaux situés à l’intérieur de la tour, le démontage des boulons d’un ventilateur doit permettre de créer un passage. Le déboulonnage mécanique s’avérant difficile, l’opérateur décide de les couper au chalumeau. Le feu se déclare alors à l’intérieur de la tour et les flammes prennent rapidement de l’importance par le tirage naturel de la tour. L’emploi d’un extincteur disponible sur le chantier s’avère inefficace, les parties enflammées étant inaccessibles. Un employé de l’usine déclenche l’alarme incendie. Les pompiers internes interviennent avec 1 lance à mousse sur l’incendie et une autre en protection de la cuve de fuel. L’incendie éteint, une lance à eau est utilisée pour refroidir le calorifuge de la cuve déformé par la chaleur. Aucune fuite ne s’est produit. Quelques dizaines de m³ d’eaux d’extinction ont été dirigées vers la station interne de traitement des eaux. La vérification des installations a montré que l’intérieur de la tour était garni de plastique alors que les autres tours du site sont garnies d’inox et que la propagation du feu s’est faite par des joints situés autour de chaque tôle de la structure.