Pollution
Humain
Environnement
Economique

Un incident se produit lors de contrôles de débit / pression effectués sur un poteau incendie dans le cadre de la révision du POI d’une usine chimique. Les services de prévention du SDIS doivent réaliser ces mesures simultanément sur 3 poteaux. A l’ouverture de l’un d’entre eux, les pompiers observent un écoulement d’eau blanchâtre et odorante. Un agent de sécurité précise que l’odeur émise est caractéristique de 2 substances chimiques utilisées dans l’usine (paramentane et son hydro peroxyde (HPPM)). Un pompier décide de réaliser une purge du circuit en accord avec l’agent de sécurité. La borne incendie ouverte à fond conduit à un débit et à une pression d’eau (250 m³/h – 8 bars) qui déséquilibrent le pompier. Ce dernier lâche le tuyau qu’il tenait et est aspergé par la solution jusqu’à la fermeture de la vanne ; il se plaindra peu après de démangeaisons au niveau des membres inférieurs. L’incident aurait pour origine un nettoyage du système incendie effectué en novembre 2000. Une partie du réseau incendie du site avait été vidé pour permettre le raccordement d’un nouvel atelier. Simultanément, l’atelier HPPM avait été nettoyé. L’exploitant suspecte un débordement des eaux de lavage dans la partie excavée nécessaire au raccordement et une pollution du résau incendie. Le réseau avait été rincé avant sa remise en service, mais la bouche incendie impliquée formait un cul de sac où l’HPPM volatile s’est accumulé.