Pollution
Humain
Environnement
Economique

The summary of this accident has not yet been translated. In the meantime, please refer to the French summary :

Dans une raffinerie, en fin de matinée, une canalisation de 8 pouces alimentée en GPL éclate sur une unité de distillation du brut. La canalisation est située en nappe aérienne, en rack (P service = 31 bars ; ép. Nom. = 5,5 mm ). Sa mise en place date du démarrage de l’unité en 1992 et elle collecte les gaz, essentiellement butane et propane, en provenance de différentes unités (réformage des essences, distillation atmosphérique). Aux dires des témoins en salle de commande, l’unité était en fonctionnement normal et la violence de l’éclatement a fait trembler la salle de commande. Un nuage noir est observé ainsi que des odeurs d’H2S. Le POI est déclenché. 20 min plus tard, la charge est supprimée, les gaz de procédé sont évacués vers la torche. Des balayages à l’azote sont engagés dans les circuits impliqués. La zone de percement se situe à proximité d’un coude, non loin du refoulement du compresseur. Après examen, la ligne présente des symptômes de corrosion interne, notamment en génératrice inférieure. Le percement est intervenu dans la zone thermiquement affectée par la soudure. Les mesures d’épaisseur effectuées font apparaître des sous-épaisseurs locales. Le site dispose d’un programme de contrôle et maintenance préventive mais la sensibilité particulière de la zone en sortie de refoulement n’avait pas été identifiée. Par ailleurs, le manque d’accessibilité de cette tuyauterie a pu contribuer au fait qu’elle n’avait pas été associée aux différentes mesures lors d’inspections en service antérieures. L’exploitant revoit son plan d’inspection. L’inspection des IIC demande en particulier une meilleure intégration des résultats du manuel de corrosion dans le plan d’inspection des lignes. En parallèle, l’exploitant contrôle les lignes du rack, voisines de celle qui a éclaté (une ligne vapeur de 3 pouces ; une 4 pouces de naphta ; une ligne de reflux de la distillation, une ligne de résidu), ainsi que les points singuliers tels que petits piquages de la zone, les capacités situées dans la zone.