Pollution
Humain
Environnement
Economique

Au cours d’une opération de séchage de 10 t de graines de tournesol, un début d’incendie se produit après 1 h 50 de fonctionnement. L’exploitant procède à l’arrêt immédiat du brûleur en actionnant la vanne d’arrêt d’alimentation en gaz du séchoir. Les employés utilisent des extincteurs à poudre et les services de secours sont appelés. Ils maîtrisent l’incendie en 45 minutes. Les eaux d’extinction de l’incendie sont confinées au sein du local abritant le séchoir. Le séchoir est vidé de 9 t de produits mis en caissons métalliques à l’écart de tout matériau combustible. Le violent vent soufflant ce jour là serait la cause d’un blocage de l’air chaud sortant du séchoir, provoquant une surchauffe du grain puis sa combustion. La mise en place de plusieurs sondes de contrôle de température sur l’extraction d’air permettra l’arrêt automatique du brûleur et des moteurs du séchoir et déclenchera une alarme sonore.