Pollution
Humain
Environnement
Economique

Dans une usine d’engrais, une fuite d’un mélange gazeux composé de 69 % d’hydrogène, de 23 % d’azote et de 8 % d’ammoniac a lieu sur la boucle de synthèse d’NH3 (volume 20 m³, 30 °C et 300 bars). Située au niveau d’une bride à la partie supérieure de l’échangeur gaz-gaz de l’unité, la fuite s’enflamme aussitôt et une forte explosion se produit. Les opérateurs perçoivent un bruit sourd, alertent les pompiers d’une usine attenante et mettent les installations en sécurité en arrêtant les compresseurs et les pompes de circulation. Le POI de l’établissement est déclenché. L’incendie est maîtrisé en 45 min par injection d’azote sous pression. Les pompiers internes et les secours externes éteignent ensuite les calorifugeages qui continuaient à se consumer. Le POI est levé après 2 h d’intervention. La fuite est due à une canalisation fissurée ; des expertises métallurgiques sont réalisées. L’activité de l’unité est suspendue 5 semaines ; dommages matériels et pertes d’exploitation sont évalués à 3 et 8 MF.