Pollution
Humain
Environnement
Economique

Une explosion et un départ de feu se produisent sur une canalisation souterraine véhiculant de l’oxygène gazeux pour alimenter une plate-forme chimique. L’accident a lieu en bordure d’une route proche d’une voie ferroviaire à 100 m d’une barre d’immeubles. La vanne de sectionnement manuelle située au départ du tronçon de l’oxyduc sera à priori fermée 1h30 après l’explosion. La pression dans la canalisation était de 33 bars lors de sa rupture. Au moins 150 000 Nm³ d’oxygène se seraient échappés à l’atmosphère par la brèche. Un écoulement provenant d’une canalisation d’eau placée juste au-dessus de la tuyauterie rompue éteint rapidement l’incendie qui a pris naissance sur cette dernière. Des travaux de terrassement lors de la pose de cette canalisation seraient à l’origine des détériorations dont les traces seront retrouvées lors de l’expertise du tube éclaté.