Pollution
Humain
Environnement
Economique

L’éclatement d’un réservoir de l’un des véhicules expérimentaux bi-énergies s’est produit sur un site de recherche où sont effectués des essais sur des réservoirs de GNA (Gaz Naturel à Adsorption). Cet éclatement est survenu au cours du remplissage du réservoir avec du GNV à 200 bars au lieu de GNA à 20 bars. Les cinq personnes qui se trouvaient à proximité ont fait l’objet d’un examen médical, 1 seule a été hospitalisée 24 h pour examen approfondi. Le véhicule est complètement détruit et des morceaux du véhicule expérimental ainsi que le réservoir même sont projetés dans un rayon de 50 m autour de l’aire de remplissage. Le parquet ouvre une enquête. L’éclatement résulterait d’une surpression au sein du réservoir, non équipé de soupape et éprouvé pour résister, en principe, à une pression de 80 bars. Des insuffisances dans les mesures de sécurité prises sont constatées.