Pollution
Humain
Environnement
Economique

Une cuve de traitement de bois se vide dans une scierie ; 10 m³ de solution à 10 % de xylophène se répandent dans l’établissement et se déversent par une canalisation dans le MORBIEUX puis dans la MOSELOTTE. La pollution est constatée le dimanche matin. La faune aquatique est atteinte, de nombreux poissons périssent. Une intervention avait été effectuée le samedi matin sur une pompe de relevage située en dehors de la rétention de la cuve. Un tuyau reliant la pompe à la cuve a fait office de siphon et l’a vidangée lentement en l’absence de personnel. L’entreprise a déjà été à l’origine d’une pollution accidentelle en 1986.