Pollution
Humain
Environnement
Economique

Dans une unité de fabrication d’oléfines d’une raffinerie, un séparateur explose, entraînant le dégagement d’éthane, d’éthylène, de méthane, et d’hydrogène, lors de la remise en service de l’installation de surgélation. D’autres conteneurs sous pression, des canalisations, des équipements de commande et de contrôle des procédés et la construction métallique sont endommagés. Le système d’arrêt d’urgence est déclenché, le dispositif de climatisation du poste de mesurage est dépressurisé, débranché, nettoyé et vidé. Les dommages matériels sont estimés à 3 millions de marks (soit 1,5 millions d’euros).

L’explosion résulte d’une fissure interne (1600 mm) de l’équipement le long de la ligne de soudure (le métal de base est ferritique alors que la soudure est faite de métal austénitique). La corrosion induite par l’hydrogène résulte également des cycles de démarrage et d’arrêt imposés par la production. Par ailleurs, un défaut de maintenance pourrait être en cause.