Accidents liés à l’incinération de déchets ménagers et assimilés

L’incinération des déchets, un sujet brûlant

Le paysage de l’incinération des déchets, évoluant au grès de l’évolution de la réglementation, a subi d’importantes modifications ces dernières années avec la construction de nouvelles installations, la mise en conformité d’installations existantes et la fermeture de plusieurs unités anciennes. Ainsi, 300 UIOM brûlaient en 1998, une quantité de déchets quasi comparable à celles actuelles. En 2003, la France comptait 123 incinérateurs d’ordures ménagères dont 72 de capacité supérieure à plus de 6 t/h pour 51 de capacité inférieure à 6t/h (source : MEDD au 1er janvier 2003), soit une capacité de traitement de 2 000 t/h de déchets. En 2005, on en recense 130. […]

 

Nota : cette synthèse a été publiée en 2005 ;  néanmoins, les enseignements qu’elle contient sont toujours d’actualité.

Télécharger une liste d’accidents complémentaire à cette synthèse (accidents 2007 à 2013 – Pdf 80 Ko).

Télécharger le document "Synthèse incinération" au format .pdf (753 Ko)