La base de données ARIA

La base ARIA (Analyse, Recherche et Information sur les Accidents) recense les incidents ou accidents qui ont, ou auraient, pu porter atteinte à la santé ou la sécurité publiques, l’agriculture, la nature et l’environnement. Pour l’essentiel, ces événements résultent de l’activité d’usines, ateliers, dépôts, chantiers, carrières, élevages… classés au titre de la législation relative aux Installations Classées.

ARIA recense plus de 45 000 accidents ou incidents survenus en France ou à l’étranger ; près de 1300 ont été ainsi répertoriés au titre de l’année 2014. Depuis 2010, au-delà des installations industrielles et agricoles, les domaines d’accidentologie concernés ont été progressivement étendus au transport de matières dangereuses par route, fer, eau et canalisations, à la distribution et à l’utilisation du gaz, aux équipements sous pression, aux mines, carrières et stockages souterrains, ainsi qu’aux barrages et digues.

Les principales sources d’information

Les informations sur les accidents français répertoriés dans ARIA proviennent de différentes sources. Il s’agit notamment de services de l’État (inspection des installations classées, des mines et carrières, services d’incendie et de secours, police de l’eau, mission transport de matières dangereuses, services de contrôle des transports terrestres, service en charge des appareils à pression et des canalisations, inspection des poudres et explosifs, services de contrôle des ouvrages hydrauliques…), de la presse et parfois de certains organismes professionnels. En outre, un certain nombre d’organisations internationales fournissent également des informations relatives aux accidents étrangers.

La recherche permanente de sources diversifiées pour détecter, enrichir et consolider les informations est une priorité. Ces dernières sont souvent typées en fonction de leur origine. En effet, l’inspection des installations classées s’intéresse en premier lieu aux causes de l’accident dans une perspective de prévention à la source. Les services de secours privilégient la chronologie des faits et apportent des enseignements précieux sur la cinétique de développement du sinistre et les difficultés d’intervention rencontrées. La presse reflète enfin le regard de la société sur l’évènement.

Les informations recensées

ARIA est destinée à collecter, puis restituer le maximum de données pertinentes sur les conséquences, circonstances et causes des accidents ainsi que sur les mesures prises à court ou moyen terme… C’est une « mémoire vivante » de l’accidentologie, qu’il est à tout moment possible d’enrichir dès lors que de nouvelles informations sont apportées, qu’il s’agisse de précisions sur des conséquences différées, de mesures de sécurité supplémentaires, de modalités de suivi de conséquences environnementales ou de gestion des déchets générés par exemple.

Les bénéficiaires de l’information sont les entités publiques et privées qui ont à gérer les risques (prévention à la source, maîtrise de l’urbanisation, plans de secours et information du public) et tout public susceptible de s’intéresser à cette question.

bac en flammes

ARIA 35672

bac toit rompu

ARIA 19979

ventilateur et secours ARI

Aria 35830